français nederlands
accueil

La 24ème fête des artistes et artisans à Torgny, c’est fini !

Tout avait commencé samedi soir, le 14 juillet. Après une rincée estivale qui rassembla les invités sous la tonnelle du verger d’Henry Brousmiche, les esprits se détendirent en savourant un petit verre de Tendera.

Désormais, la boisson maison produite à Ethe, se décline au choix, nature ou à la fraise. Ce rafraîchissement bienvenu, nous pouvions déambuler entre les noyers et les créations légères en tissus colorés de Pascale Fichers, en forme de manches à air, à la découverte de ces petits amis discrets que sont les coléoptères. Henry et ses 5 compères (Philippe Toussaint, Patrick Croix, Yvan Barbier, José Lopez, Nicolas Vereecken) nous faisaient l’honneur d’exposer une fois encore leurs plus belles créations photographiques. La nuit venant, l’éclairage savamment agencé mettait en valeur la demoiselle bien connue et les petits nouveaux dans notre vocabulaire profane tels que la cétoine dorée, la cicindèle champêtre, le grand capricorne, ces blindés ailés dont les noms résonnent comme le chant cristallin des cigales. Ce fut une bien belle mise en route à la veille de notre grand évènement phare du dimanche.
Le lendemain, donc, l’équipe du SI Le Méridional, au grand complet et renforcée de ses fidèles amis et bénévoles, arborait en badge, sourire aux lèvres mais une grosse larme dans le cœur, la photo de Michel Jacques, notre coordinateur beaucoup trop tôt disparu. Nous le savions tous déjà, mais nous l’avons vécu sur le terrain, Michel était un sacré travailleur, debout à l’aube pour lancer le four banal, vérifier les derniers détails de l’aménagement des chapiteaux, ainsi qu’un million d’autres détails qui étaient réglés lorsque les autres bénévoles arrivaient pour prendre leur rôle. Michel Jacques Donc nous nous sommes grandement activés, tous autant que nous étions, pour combler au mieux son absence.
De tout notre cœur nous remercions sa famille et ses amis, venus lui rendre hommage en prêtant main forte, fidèlement, mais avec encore plus de ferveur et d’émotion.
Egalement toute notre gratitude à la cinquantaine de bénévoles, les habitués et les nouveaux arrivants, pour leur gentillesse, leur cœur sur la main et leur énergie débordante. Notre équipe d’administrateur peut réfléchir à la meilleure organisation qui soit tout au long de l’année ; sans les dizaines de mains bienveillantes qui proposent leur aide chaque année, la fête des artistes et artisans de Torgny ne serait pas ce qu’elle est.
Grâce à la machine bien huilée que Michel a largement contribué à construire depuis vingt ans, avec ses compagnons administrateurs du SI, les visiteurs venus passer un beau dimanche à Torgny, ont pu apprécier toute la qualité des objets exposés, des savoir-faire et des techniques artistiques démontrés ainsi que des animations proposées tout au long de la journée.

L’artisan, c’est celui qui fait preuve de génie en faisant passer dans ses doigts, l’énergie qui transforme et rend belle la matière qu’il a adoptée. Etonnants, ces nœuds de tronc d’arbres qui, une fois extraits de leur enveloppe d’origine, deviennent des vases plus beaux que nature. Astucieux, le robinet anti-gaspi. Mélodieuse deviendra la volute de bois qui naît petit à petit sous les doigts de Jean-Marie le luthier. Certains s’arrêtent admiratifs devant la superbe maquette du château réalisée par José. Incroyable, ce qu’on peut faire avec du papier mâché et du carton ! Savoureux, le pâté gaumais. Raffinés, le sirop de safran, le miel des collines gaumaises. Goûtus, le saucisson et le chèvre frais. Les yeux papillonnent, les papilles s’éveillent, les visages se détendent et les esprits s’ouvrent à la bonne humeur pendant que les pieds dessinent un chemin entre les gouttes.

Vite, ne pas manquer les dernières raconteries du D’jean d’Mady, là-bas, dans la grange. En sortant, faisons un petit tour sur la place car les fous de musique s’en donnent à cœur joie. Un petit verre de vin de Torgny ou d’un apéritif maison d’Ethe ou d’ailleurs, où les fruits rivalisent de séduction… et, oups, je heurte un drôle d’énergumène portant un lourd manteau de feutre et un képi comme on n’en fait plus… il me dit qu’il faudra venir voir les manifestations organisées un peu partout pour commémorer les combats du 22 août 1914… et ces deux-là, qui déambulent, cahin-caha, pédalant sur une drôle de machine, elle, toute mignonne avec ses chapeaux fleuris et lui, le grand dégingandé, qui nous dépasse tous de 5 têtes…. Hélène c’est Phil et Hélène, deux amis qui viennent fidèlement amuser les passants dans les rue du village. Regardez, ce petit gamin, il est tout fier avec son beau chapeau multicolore en ballons, c’est la clownette Popette, qui le lui a fabriqué. C’est Christine Pierlot, qui habite à Torgny. Eh oui, un grand nombre de nos artistes et artisans proviennent de la région, parfois de nos villages tout près. Pour la 24ème fois, vous avez assisté au rendez-vous des gaumais. La Gaume au sens large du terme. Le cordier vient de la Meurthe-et-Moselle, à un saut de puce et le vannier, de la Meuse, deux départements français qui se donnent la main juste à côté de la frontière. Les musiciens de Tozanarkand et des Mâles de Mer, sont des environs de Virton. Nous ne savions pas qu’en invitant aussi les Rois du Macadam, nous allions donner lieu à une cousinade. Quelle foison de talents et de joie de vivre, tout cela à deux pas d’ici ! Sonny and his wild cows

Au SI Le Méridional, nous ne nous lassons pas de cette merveilleuse occasion annuelle de tous les rassembler. Les rues sont parfois un peu petites pour accueillir tout ce monde, mais l’équipe organisatrice veille au grain. Elle s’adjoint les meilleurs spécialistes en sécurité en faisant appel aux gendarmes de la zone de Gaume et de Lexy. L’amitié franco-belge s’exprime aussi dans ce domaine ! Les pompiers de Virton aussi sont prêts à intervenir dès qu’il le faut. La signalisation est assurée par les gendarmes et la commune de Rouvroy. La navette de bus complète efficacement tout ce dispositif, qui après plusieurs années de réflexion et d’améliorations successives, fait désormais ses preuves. Nous remercions encore nos sponsors, la Grappe d’Or et l’Avenir, ainsi que la Province de Luxembourg qui nous soutiennent et font que chaque année la fête des artistes et artisans de Torgny se passe dans les meilleurs conditions et atteint son objectif de mise en valeur des savoir-faire et produits de nos terroirs, ainsi que de lieu de naissance de certaines belles amitiés et collaborations. Merci, Monsieur Collin, de nous avoir fait l’amitié de visiter les exposants dans les rues de Torgny !
ENCORE MERCI A TOUS !
Ps : On remet ça l’année prochaine ?…. quelle question ! OUI, bien sûr !
Sylvie Bertaux et toute l’équipe du SI Méridional

Réalisé par ALYSSE.INFO / Mises à jour par le S.I. Le Méridional
414173 visites sur cette page / Dernière modification le 19/12/2017 à 16h17