français nederlands
accueil

“L’assassin qui parlait aux oiseaux” par Jean-Claude Servais

Accusé de meurtre, Blaise Van Hoppen, dit le Roitelet, se retrouve enfin libre après douze ans de réclusion. Pour la population de Torgny, c’est l’assassin qui revient sur les lieux de son crime.

Tome I :

Les visages se ferment, et les portes se claquent sur son passage. Sans haine ni rancœur, le Roitelet tente de reconstruire sa vie, avec l’aide de ses plus proches alliés, les oiseaux. Ce sont eux qui lui donnent sa force. Le récit d’une rupture, d’un refus des convenances hypocrites. Un récit de convictions, et une magnifique leçon de vie.

Tome II :

Pour tout le village, le Roitelet est « l’assassin ». L’Autre. L’étranger. Celui qui vit dans les arbres. Celui qui parle aux oiseaux. Seule, Camille le regarde d’un autre œil : elle partage avec lui la passion des sittelles, des mésanges et autres pics épeiches.

Et c’est cette complicité, entre une fillette et un paria, qui va exacerber les passions et provoquer le tumulte dans les cœurs et les esprits.

« J’ai vu le Roitelet tout à l’heure. J’ai été dans sa cabane dans le chêne, il y avait plein de super nichoirs pour les oiseaux, tu aurais vu ça ! »

Avec ce deuxième tome qui clôt le récit, Jean-Claude Servais, tout en dénonçant la lâcheté et l’intolérance, n’en compose pas moins un magnifique chant d’amour de la nature et de la vie.

Aux éditions Dupuis, collection Aire Libre, 2 tomes disponibles en français et patois gaumais.

Le second tome contient un supplément ornithologique sur la cigogne noire rédigé par Gérard Jadoul, une chronique printanière sur les oiseaux de chez nous par Patrice Borceux ainsi qu’une réflexion d’Albert Demaret à propos de “ces oiseaux qui nous font peur”, le tout illustré de dessins originaux de Jean-Claude Servais.

  • 1.réf. “L’assassin qui parlait aux oiseaux”, Jean-Claude Servais, Editions Dupuis, Aire Libre, 2 tomes de 48 pages, 500g + 550g, prix 15,50€ X 2 = 31€, format 23,5 × 31 × 1,9 cm, port 7€
  • 2. réf. “L’assassin qui parlait aux oiseaux”, Jean-Claude Servais, Editions Dupuis, Aire Libre, Tome 1, 48 pages, 500g, format 23,5 × 31 × 0,9 cm, port 5 €
  • 3. réf. “L’assassin qui parlait aux oiseaux”, Jean-Claude Servais, Editions Dupuis, Aire Libre, Tome 2, 64 pages, 550g, format 23,5 × 31 × 0,9 cm, port 5 €
  • 4. réf. “L’assassin qui parlait aux oiseaux”, Jean-Claude Servais, Editions Dupuis, Aire Libre, L’Intégrale, 122 pages, 1000 g, format 23,5 × 31 × 1,7 cm, port 7 €

Cliquez ici pour faire votre commande

vous aimerez lire également ...

Réalisé par ALYSSE.INFO / Mises à jour par le S.I. Le Méridional
221172 visites sur cette page / Dernière modification le 28/08/2018 à 14h44